Verbaludik, l’envers du décor…

Une animation, une prestation, c’est un peu comme un iceberg.

Il n’est pas toujours évident à travers devis et facture de se faire une idée précise de ce qui n’est pas explicitement mentionné, mais bel et bien indispensable pour que cette animation existe.

Prenons par exemple l’animation Hyperludo et regardons la de plus près :

Ce qui est visible sur devis et facture :

  • Temps d’animation en présence du public
  • Participation aux frais kilométriques (achat et entretien des véhicules (voiture + caravane-remorque dédiée), assurance, carburant, usure)

Ce qui l’est moins :

  • Formations, diplômes et acquisition d’expérience dans l’animation et la pédagogie du jeu (> à 30 ans de métier) + acquis périphériques (théâtre, oralité, bricolage, langue étrangère, …) permettant de proposer une animation de qualité à une centaine de personnes simultanément (de 4 à 84 ans), en deux langues plusieurs heures durant.
  • Cotisations professionnelles obligatoires (25% des recettes brutes (frais kilométriques inclus))
  • Frais de fonctionnement (20% (local de travail, outil et connexion multimédia, assurances, …)
  • Gestion et administration de l’activité (temps de travail pour : communication et promotion clientèle, édition de devis et factures, réunions préparatoires, gestion administrative de l’activité, site internet, outils de communication, …)
  • Réunions intermédiaires (temps de travail) et frais kilométriques liés
  • Conception des jeux et choix des matières (temps de travail)
  • Récupération, mise en état des matières premières (temps de travail)
  • Location et assurance de l’espace de travail et de stockage (pour matières premières, jeux en cours de fabrication et jeux terminés)
  • Outils et matériel (achat, entretien)
  • Fabrication des jeux (temps de travail)
  • Traduction et édition des règles (temps de travail et frais d’édition)
  • Manutention pour chaque intervention (chargement des véhicules (30mn) + déchargement sur site et installation (2h) + désinstallation du site et rechargement (1h) + déchargement final des véhicules et rangement (30mn) = 4h de travail et 4 fois 400kg manipulés)
  • Déplacements pour l’animation (temps de travail)

Voilà pourquoi une animation peut paraître chère. Mais lorsque l’on prend en compte tout ce qui la constitue, il faudra la vendre de nombreuse fois avant d’en amortir le coût et que celui qui l’anime gagne au moins l’équivalent d’un smic horaire…