27 janvier 2018

L’IMAGINARIUM

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’IMAGINARIUM – Mode d’emploi

L’Imaginarium invite les participant-e-s à fabriquer des objets extraordinaires à partir de matières ou objets récupérés, à scénographier leurs créations, puis à leur inventer un nom, une histoire, etc.

L’Imaginarium s’adresse à tous, adultes comme enfants (à partir de 8 ans), en atelier par groupe d’âges ou intergénérationnel (parents/enfants, grand-parents/petits-enfants).
Les créations peuvent être libres ou filées autour d’une thématique.

L’Imaginarium peut se décliner sous deux formes différentes :

  1. Avec un public prédéterminé.
    L’Imaginarium peut être proposé pour une séance-atelier unique ou décliné sous forme de cycle.
    Chaque séance-atelier peut accueillir jusqu’à 12 binômes ou individuels.
    Une séance-atelier type dure 3h. (d’autres temporalités sont possibles en fonction du projet)
  2. Lors d’un événement public.
    L’Imaginarium fonctionne en continu.
    Il accueille au départ jusqu’à 6 binômes ou individuels, et de nouveaux voyageur-se-s à chaque fois qu’une place se libère (environ toutes les demi-heures)

A la fois « manuelle » et « intellectuelle », profondément conviviale et ludique, cette animation :

  • Favorise l’écocitoyenneté en sensibilisant concrètement les participant-e-s au réemploi et à la valorisation des matières.
  • Contribue au renforcement de l’estime de soi, à la construction intellectuelle et à la construction sensible.
  • Soutient et développe la créativité (individuelle et collective) et la coopération.
  • Permet à chacun-e de mobiliser, acquérir ou conforter ses capacités d’attention, d’observation, d’adaptation ou d’expression, ses compétences sensorimotrices, ses intelligences multiples (verbale-linguistique, logique-mathématique, visuelle-spatiale, interpersonnelle, intrapersonnelle, corporelle-kinesthésique, musicale-rythmique, naturaliste).

Au terme du voyage, il est possible d’imaginer une valorisation publique des participant-e-s à cette animation, par exemple à travers une exposition des créations.

Quelques exemples de réalisations…

 

Sur un plan organisationnel, une séance-atelier type se découpe en quatre parties :

  • Accueil des participan-e-s, présentation du cadre et de la démarche, découverte des matières et du matériel ;
  • Réalisation de l’objet et scénographie de celui-ci ;
  • Mise en mots pour accompagner l’objet et lui conférer une identité unique ;
  • Echange et bilan avec les participants.

 

L’Imaginarium est une animation proposée conjointement par On n’est pas que des cageots et Verbaludik

 

 

Les dernières interventions :